.

TOUS LES DESSINS SONT DE AÏSSE, KADJIDJIATOU,YOUSRA, ADAM, FLORENT & FRED.

TOUTES LES PHOTOS SONT DE ZELMAR.

_________________________________

.

Le Centre Social & Culturel Danube Solidarité souhaite réaliser deux affiches :

L'une est pour la fête du Quartier Petit dans le 19ème arrondissement de Paris dont le titre donné par l'organisation est "Mon voisin me fait signe", l'autre pour le Noël du Centre le 22 décembre et pour laquelle il faut trouver un titre.

Le lundi, le mercredi, 3 semaines, 6 séances en tout pour 5 ou 6 gosses voire 7 ou 8 qui sont ici pour une heure, après les devoirs, les leçons et la rude journée passée.

Zelmar nous a briefé comme un vrai annonceur et donné le cahier des charges que j'ai noté en haut du paper-board.

Nous avons commencé par chercher le titre manquant.

Brain-storming in de kitchen at tea-time :

Je ne dis rien sauf "s'il vous plaît, pas tous en même temps...".

Je note tout. C'est le principe.

En 10 minutes la feuille est remplie.

_IMG_0480

Chacun choisit un titre, un seul, je mets un point rouge devant celui qu'on me cite.

_IMG_0488

Ceux qui ont eu droit au point rouge sont renotés.

_IMG_0485

Chaque titre est lu, relu et re-relu.

Je leur demande de penser à une image qui représenterait ces mots.

Pas encore de la faire mais d'y penser. Y penser vraiment. La voyez-vous dans votre tête ?"

_IMG_0484

"Admettons que je ne parle pas votre langue, leur dis-je, comment  me diriez vous ça avec un dessin ?"

et quoiqu'ils disent " Tu peux préciser steplaît ? " et encore " tu pense pouvoir le dessiner ça, aussi clair que tu me le dis là ?"

_IMG_0489

ça se précise et l'heure passant, ayant déjà ramassé ça, je tourne la page et je leur donne des gros feutres noirs.

Je laisse couler l'eau tiède...

_IMG_0492

La séance suivante, j'apporte le matos. Du gros.

Acrylique noire bien diluée et pinceaux.

_IMG_0509

Le centre fournit les feuilles A4 où j'ai coupé 3cm en haut et 3 autres à droite (c'est pour scanner A4 plus facilement)

"Virez les chaises, je dis, on n'est pas à l'école et je ne suis pas au bureau.

- Mais moi je... tente l'un,

-Teu-teu-teu ! Les artistes sont debout et en mouvement perpétuel. Il sont ultra-mobiles et veulent toujours pouvoir rebondir sauf les paraplégiques bien entendu quoiqu'eux aussi lorsqu'ils peignent, ils roulent énormément..."

Ma seule consigne est : " n'hésitez pas à tremper le pinceau jusque là et mettez'-en sur la feuille autant que si c'était du Nutella sur une tartine".

Et encore : "Si ça fait des taches laissez venir j'ai mis du papier pour protéger les tables et personnellement, j'aime bien les taches mais si vous en mettez sur vos mains attention, ça ne part plus. C'est in-dé-lé-bile..."

ce qui est totalement faux - ça se lave à l'eau - mais grâce à l'attention, à la tension, oblige le peintre même débutant à tenir son pinceau à la façon des peintres toujours debout et non comme le stylo que tient l'auteur à jamais assis.

Ainsi ça vient tout seul et je vois se faire - moment de grâce - le Geste Auguste du Plasticien.

_IMG_0504

ça usine... Tranquille...

(Mais attention Florent, on n'a jamais vu aucun artiste digne de ce nom à genoux. Question de déontologie : On ne s'écrase jamais ! Pas de courbette, on n'est jamais plié sinon de rire.

Devant personne !!! Ni tyran ni seigneur ni tribun.

S'ils sont à genoux c'est devant leur Chérie qu'ils peignent en Madones, en Déèsses ou en Fées.

Des peintres couchés on en a vu, mais c'est qu'ils étaient morts et nous on les pleurait...)

_IMG_0505

Les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas à c'qu'y paraît,

b'en ça tombe bien, on est en noir et chaque dessin se discute, s'ausculte, s'analyse et appelle une suite, un déroulement, une autre tentative :

_IMG_0514

Je dis à Adam :" Mets ton sapin là-bas, reprends une feuille.

- Il est pas beau !

- Mais moi j'm'en fout' s'il est beau ou pas beau, tu te pose trop de questions, est-ce que c'est un sapin déjà ? c'est ça qui m'intéresse.

- Mmoui.

- B'en oui, pour moi aussi, Tu as voulu dire "sapin" et moi j'ai vu un sapin. ça t' suffit pas pour ce soir ? "

Tiens, testons auprès d'un panel représentatif :

Chère Lectrice, Cher Lecteur clairvoyant et subtil de ce blog, que vois-tu sur cette feuille blanche ?

_IMG_0519

C'est d'la bombe ce dessin !

(mais ça, je ne dis pas, pas encore, je dis juste : "grouilles-toi, fais-en un aut' ou aut' chose si t'as l'idée"...).

Enfin, tout le monde est debout. Le volume à baissé pour quelques secondes.

Un vrai silence d'atelier où l'on écoute, où on s'entend parler et parfois ne rien dire et c'est le mains qui parlent.

Le papier lui, il hurle !!!.

On ne lache pas la ligne et je veux les suivre toutes.

_IMG_0510

Quand une feuille est pleine, on la pose là et on prend une feuille blanche dont aucune à ma connaissance, n'a fourni à personne la fameuse angoisse qu'elle devrait soit-disant provoquer.

Si quelqu'un à pu s'angoisser durant ces séances ce sont les feuilles elles-mêmes qui en ont entendu des vertes et des pas mûres et qui en ont vu de toutes les couleurs.

Moi idem.

_IMG_0527

Non mais matez ça...

_IMG_0513

Oui ça !

_MG_0531

que le soir même je scannerai comme ça :

_img122

Pour en faire ceci :

_Mon_Voisin_Me_Fait_Signe___Def___01

Et la main en bas de cette photo...

_MG_0536

peut-on la voir comme ça ?

_img129

ou bien encore comme ça ?

__img129

et tout installer sans problème...

Mon_Voisin_Me_Fait_Signe___Maquette_02

Que fera t-on de ce Père-Noël ?

_IMG_0534

Que fera t-on d''un renne ?

_img126

(Magnifique non ? L'artiste en doutait.

(Je n'ai pu lui expliquer que c'est pour moi un mix parfait entre Lascaux et Les Simpsons, deux formes d'Arts que je venère car j'aurai dit "venère" il eût compris tout autre chose peut-être...)

Quand c'est bien une fois, on le refait deux fois, je veux dire qu'on en fait deux autres (au prix qu'ça coûte) et ça se fait en 3 zgondes.

Comme ça...

_img127

ça pourrait finir ainsi, je veux dire COMMENCER comme ça :

_Sans_titre_002

pour faire quelquechose comme ça :

_Le_22_d_cembre_C_est_No_l___def_de_def

Les 2 affiches cote-à-cote - la rouge, la jaune - ça fera un beau drapeau...)

Quand ils en ont eu assez un peu avant la fin, j'ai voulu faire le portrait de l'un d'eux.

J'en ai voulu un, on m'en a demandé quatre.

Je veux dire que chacun en voulait quatre ce qui fait 16 au nombre...

On avait 5 minutes.

_IMG_0523

ça commence gentiment, mais je déteste dessiner en public même restreint, même acquis, même adorable mais j'ai commencé, je dois finir, ne pouvant dire : "J'arrête, c'est moche." ça foutrais mon heure de théorie pédagogique jusqu'au boutiste par terre?

Alors, je continue opiniâtre et résigné, en dépit des moqueries auxquelles on me croit sourd... 

Les plaisanteries fines fusent, sans pitié pour le peintre qui lutte ni pour le modèle qui subit stoïquement.

_IMG_0524

Enfin, l'ambiance atelier et entre artistes y'a rien qui gêne.

Le silence se fait tout seul pour encore deux minutes.

Un ange passe.

Tea-time iz over. Kids, it'z time 2 go.

Follow de Line...

_IMG_0526

Le travail n'est pas achevé et même si nous oui, nous reprendrons pour encore une séance notre acrylique et nos pinceaux pour que nos affiches soient faites sur la terre comme au ciel. Amen.

._.

Puis ce fut la dernière séance de cet atelier de création éphémère.

Les artistes ont si bien produit les 3 premières fois que j'ai de quoi faire 30 affiches, de quoi décorer les murs du Centre pour la fête, faire une multitude de petits drapeaux qui flotteraient au plafond sur des ficelles, d'autres feraient abat-jour sur les néons ou rideaux aux fenêtres, on peut faire des flyers format A6 pour les boîtes-aux-lettres et que sais-je encore.

3 séances : moins de 3 heures de fins de journée : j'en reviens pas.

Ces lascards me scient les pattes...

4 séances c'est beaucoup mais pas assez pour réaliser avec eux le travail qui permet de faire d'un dessin une maquette.

Tout ce travail que j'espère un jour pouvoir faire avec eux mais le délai étant ce qu'il est, j'ai fait seul durant le week-end - par chance pluvieux et froid - le scannage, le cleanage, le cadrage, la mise en couleur.

Tout ce qui fait d'un dessin dilétante, une affiche qui tape dur.

02_Def____a_peint___Sapins    03_Def____a_peint___Sapins    04_Def____a_peint___Sapins 

05_Def____a_peint___Sapins    06_Def____a_peint___Sapins    07_Def____a_peint___Sapins

  08_Def____a_peint___Sapins    09_Def____a_peint___Sapins    10_Def____a_peint___Sapins

Voilà.

Il était aisé après ça de faire de l'esprit et c'est venu tout seul sur ce poster Spécial Sapins que personne n'avait songé à me demander pas même moi et que j'espère néanmoins voir au mur gros comme un abribus (120x170) :

oo01Def____a_peint___Sapins

J'aurais pu faire de même avec les maisons venues en nombre pour illustrer " Mon Voisin Me Fait Signe", avec les rennes venus seul ou en troupeau, avec les étoiles dont j'ai toute une constellation.

Je sais maintenant que nous pourrions le faire sur n'importe quel autre thème, expliqué par d'autres mots murement choisis, illustrés par un dessin juste et riche de sens qu'on peut croire vite torchés mais que la multitude et un peu d'application, d'intérêt, de plaisir j'espère ont embelli, ennobli, magnifié tels ces sapins,

Tous semblables, tous différents et cependant chacun d'eux crie "Sapin !"

ooD_o___a_peint

Ainsi savez-vous d'où ça peint...

__________

les sapins déclinés en affichettes, fanions et sous-verres ont décoré le centre le jour de la fête.

Les deux affichettes furent imprimées.

Voici comment cela fut placardé à notre vitrine et si vous sentez que de tout cela nous étions un peu fiers,

c'est que nous l'étions beaucoup.

_Le_22_d_cembre_C_est_No_l___def_de_def  _Mon_Voisin_Me_Fait_Signe___Def___01

Ces gosses sont formidables.

.

.